BN3

BN3

Membres

visiteurs

13/05/2016

Femme des Années 20....Ma ligne de conduite



Tout a commencé........
(1er volet)


Paris,1926




 C’est bientôt la fin de l’année.
 Une année que je n’aurai pas vu passer.
 Je me suis mariée cet été et j’attends peut-être notre premier enfant. Depuis quelques années,
 Paris bruisse d’une délicieuse joie de vivre.

 






Depuis la fin de la Grande Guerre,













en fait.
 Nous sommes heureux, nous sommes en paix.
 Je crois que c’est là que tout a commencé : à l’image de ces suffragettes anglaises, qui obtinrent le droit de vote à 30 ans en 1918, les femmes
 et surtout 
les Parisiennes comme moi ! – ont voulu s’émanciper.



 Vous me croirez futile face au combat de nos cousines d’outre-Manche, mais cette libération a débuté par nos corps :



Paul Poiret, le grand couturier,
 refuse de glisser un seul corset
 dans ses belles robes droites, 
inspirées du Directoire. 



Mes amies


et
 moi 
avons immédiatement adopté cette mode si confortable, au grand dam de ma mère qui ne comprend pas comment j’ai pu acheter en plus cet « aplatisseur de seins »
 inventé par Herminie Cadolle !
Et, bien sûr, j’ai hâte de partir skier dès les premières neiges. J’ai d’ailleurs repéré chez Jean Patou un pantalon solide pour glisser sur les pentes.


 C’est bien la seule fois de l’année où je porterai un pantalon en public  je ne suis pas suffisamment aventureuse pour me mettre hors-la-loi, puisque le port de ce vêtement est légalement réservé aux hommes. 




Une curieuse idée, ne trouvez-vous pas ?
Drôle de ligne de conduite pour nous les femmes des années 20....

(texte tiré du Figaro Madame 2007)
ici
*Photo pinterest 





Agréable week end à vous qui passez par là

Bisous tout plein
***Nélinha***

10 commentaires:

  1. J'ai adoré ton billet délicieusement rétro, c'est une période où les femmes ont beaucoup évolué, même s'il leur restait encore beaucoup de choses à changer !
    Belle soirée, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  2. On leur doit tellement à ces femmes... Doux WE à toi aussi. Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Très beau post en hommage à toutes ces femmes courageuses des années 20...
    Bises et bon week-end !
    Anna

    RépondreSupprimer
  4. Chère amie, tout ce que je peux dire c'est:

    I LOVE THE FRENCH! I LOVE how glamorous you have made the world, your lifestyles, your philosophies, your sentiments, your language. Je vous aime! Bon weekend ma belle! Anita

    RépondreSupprimer
  5. J'adore ton billet SO nostalgique ! Les femmes sont sublimes, quelle classe !
    Merci pour ce beau billet et très bon week-end à toi. Bisous.

    RépondreSupprimer
  6. J'ai aimé ce billet sur l'émancipation des femmes des années 20 (le début!) J'aime l'élégance des robes, des capelines, maintenant nous portons le pantalon sans problème et peut-être un peu de trop!
    merci Nélinha pour ce billet dédié aux femmes;
    Bon weekend de pentecôte.

    RépondreSupprimer
  7. De toute beauté, que j'aime le style Charleston... Bise, bon dimanche tout doux!

    RépondreSupprimer
  8. Merci de t'être glissée dans " la peau d'un de ces personnages ), merci d'avoir mis a l'honneur ces femmes sui nous ont montré le chemin et qui n'ont pas hésité a remettre en cause les idées reçues, car si de nos jours porter le pantalon est courrent, il en fallait du courage a cette époque, et c'était le début de cette belle évolution.Merci pour ce beau billet.
    Claudie

    RépondreSupprimer
  9. magnifique billet rétro de l'émancipation des femmes qui nous ont tant apportés!
    bisoussss

    RépondreSupprimer
  10. J'adore ton billet dans lequel les femmes sont mises à l'honneur - qu'elles sont belles et si élégantes !!
    j'adore l'idée de t'être glissée dans ma peau et le langage d'une suffragette ...
    Merci , Nélinha et bisous
    Solène

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire et pour la visite...
Obrigada pelo seu comentário e pela visita...
Thank you for your comment and for the visit...

bisous tout plein

Nélinha

Vous aimez